Mise à niveau asynchrone de deux serveurs partageant une relation de reprise en séquence

Lors d'une mise à jour asynchrone, le serveur de sauvegarde est mis à jour en premier, puis adopte le rôle de serveur principal. Cette méthode permet un temps d'arrêt minimal, et est recommandée pour les déploiements importants et les scénarios reposant sur le maintien d'un temps de fonctionnement maximal. Ceci implique une certaine complexité, puisqu'il peut s'avérer nécessaire de modifier le réseau afin d'effecteur une reprise en séquence vers le serveur de sauvegarde.

Bomgar vous conseille de procéder aux mises à niveau au cours des fenêtres de maintenance programmée. Votre site Bomgar sera temporairement indisponible pendant la mise à niveau. Tous les utilisateurs connectés seront déconnectés et les sessions actives seront fermées. Prévoyez deux fenêtres de maintenance distinctes dans lesquelles effectuer la mise à niveau. L'installation demande généralement entre 15 minutes et une heure. Toutefois, si vous stockez une grande quantité de données sur votre serveur (par ex. des enregistrements de session), l'installation peut durer beaucoup plus longtemps. Entre les deux fenêtres de maintenance, prévoyez une période intermédiaire suffisamment longue pour permettre la confirmation de la nouvelle version logicielle dans votre environnement de production mais suffisamment brève pour minimiser le risque lié à l'absence temporaire de configuration de reprise en séquence. Bomgar recommande également de tester la mise à jour dans un environnement contrôlé avant de la déployer en production. Si vous rencontrez des problèmes lors de la mise à jour de base, ne relancez pas le serveur Bomgar. Veuillez contacter l'assistance technique Bomgar.

Les instructions suivantes supposent d'utiliser le serveur A comme serveur principal (le serveur auquel correspond le nom d'hôte principal) et le serveur B comme serveur de sauvegarde.

Sauvegarde et synchronisation

Avant toute mise à niveau, effectuez une sauvegarde de vos paramètres Bomgar. Sur le serveur A, sélectionnez /login > Gestion > Gestion du logiciel.

Gestion > Gestion du logiciel

Logiciel :: Paramètres de sauvegarde

Cliquez sur Télécharger la sauvegarde, puis enregistrez le fichier de sauvegarde à un emplacement sécurisé.

 

Reprise en séquence :: État de l'instance de site de sauvegarde

Allez dans /login > Gestion > Reprise en séquence, cliquez sur Synchroniser maintenant et attendez que la synchronisation soit terminée.

Une fois la synchronisation terminée, cliquez sur Rompre les relations de reprise en séquence.

 

Mise à jour du serveur B

Mettez à jour le serveur B à l'aide de la méthode automatique ou manuelle.

Automatique

Dans la plupart des cas, les utilisateurs de Bomgar peuvent télécharger et installer des mises à jour sans l'aide de l'assistance technique Bomgar. Pour consulter les mises à jour disponibles, sélectionnez /appliance > Mises à jour.

Mises à jour

Mises à jour :: Cocher

Cliquez ensuite sur Rechercher les mises à jour.

 

Mises à jour :: Cocher

Si une mise à jour logicielle est disponible, elle s'affichera sous Mises à jour disponibles. Lorsque vous cliquez sur Installer cette mise à jour, le serveur téléchargera et installera automatiquement la nouvelle version du logiciel Bomgar.

Remarque : les mises à jour logicielles « Bomgar » dépendent souvent d'une ou plusieurs mises à jour du « logiciel de base ». Installez les mises à jour du logiciel de base disponibles pour activer les mises à jour Bomgar qui en dépendent. Téléchargez ensuite une sauvegarde et installez immédiatement les mises à jour logicielles Bomgar avant de faire quoi que ce soit d'autre, comme une reprise en séquence ou l'installation de mises à jour sur un autre serveur.

En cas d'échec des mises à jour automatiques, consultez la FAQ de dépannage relative à la recherche des mises à jour à l'adresse help.bomgar.com/SSC/Main.aspx?rurl=377.

Mises à jour manuelles

Si vous ne pouvez pas utiliser les mises à jour automatiques (par exemple, si votre serveur réside sur un réseau restreint), effectuez les mises à jour manuellement.

Allez dans /appliance > Mises à jour.

Mises à jour

Mises à jour :: Installation manuelle

Mises à jour :: Clé de téléchargement du serveur

À partir de la version Base 3.3.2, cliquez sur le lien Clé de téléchargement du serveur pour générer une clé de serveur unique ; pour les versions antérieures, contactez l'assistance technique Bomgar pour obtenir une clé. Envoyez ensuite cette clé au serveur de mise à jour Bomgar (update.bomgar.com) à partir d'un système non restreint. Téléchargez toutes les mises à jour disponibles sur un périphérique de stockage amovible, puis transférez-les sur un système à partir duquel vous pouvez gérer votre serveur.

Sur la page Mises à jour, accédez au fichier à partir de la section Installation manuelle, puis cliquez sur le bouton Mettre à jour le logiciel pour terminer l'installation. Le serveur installera la nouvelle version du logiciel Bomgar.

Remarque : préparez-vous à installer les mises à jour du logiciel directement après le téléchargement. Une fois qu'une mise à jour a été téléchargée, elle n'apparaît plus sur votre liste de mises à jour disponibles. Si vous avez besoin de télécharger de nouveau une mise à jour, contactez l'assistance technique Bomgar.

 

Vérification et test

Une fois la mise à jour terminée, vérifiez que l'opération s'est correctement déroulée et que le logiciel fonctionne normalement.

Sur au moins deux machines locales ayant accès au serveur B, modifiez le fichier d'hôtes de sorte que le nom d'hôte de votre site renvoie vers l'adresse IP du serveur B. Lancez la console du technicien d'assistance sur l'un des ordinateurs. Les consoles du technicien d'assistance installées devront être mises à niveau après la mise à niveau du site. Généralement, cela se fait automatiquement à la prochaine exécution de la console du technicien d'assistance par un technicien d'assistance. Pour connaître la version logicielle d'une console, connectez-vous à la console et cliquez sur Aide > À propos. Assurez-vous également de pouvoir établir une connexion à un ordinateur distant par le biais d'une session.

Remarque : les consoles du technicien d'assistance précédemment déployées sur des ordinateurs verrouillées à l'aide de MSI peuvent nécessiter un redéploiement une fois la mise à niveau achevée. Si la fonction de console du technicien d'assistance extractible a été activée pour votre site par l'assistance technique Bomgar, vous pouvez télécharger un installeur MSI afin de mettre à jour les consoles de technicien d'assistance avant de procéder à la mise à niveau du serveur. Pour ce faire, recherchez manuellement ou automatiquement les mises à jour disponibles. Cliquez sur le lien Installeurs de console du technicien d'assistance pour télécharger l'installeur MSI à des fins de distribution. Notez que les consoles mises à jour ne seront en ligne qu'une fois leur serveur mis à jour. Il n'est pas nécessaire de désinstaller la console d'origine avant de déployer la nouvelle, car celle-ci devrait remplacer automatiquement l'installation d'origine. Il est cependant préférable de conserver une copie de l'ancien MSI afin de supprimer les installations obsolètes une fois le serveur mis à jour, au cas où cette suppression s'avère nécessaire. Le nouveau MSI n'en est pas capable.

Définition du serveur B en tant que serveur principal

Définissez le serveur B en tant que serveur principal, conformément aux étapes précédemment déterminées dans le plan de reprise en séquence : modification de l'adresse IP partagée, modification de l'entrée DNS ou modification de l'entrée NAT.

Remarque : si vous utilisez le client d'intégration Bomgar et que vous l'avez configuré d'après l'adresse IP plutôt que d'après le nom d'hôte, vérifiez que vous pouvez extraire les données du serveur B une fois celui-ci défini en tant que serveur principal.

Remarque : les données des sessions d’assistance technique distantes effectuées sur l’un des serveurs tandis que la reprise en séquence n’est pas activée seront automatiquement synchronisées une fois la relation de reprise en séquence rétablie.

Modification de l'adresse IP partagée

Sur le serveur A, sélectionnez /appliance > Réseau > Configuration IP.

Réseau > Configuration IP

Ajout d'adresse IP

Cliquez sur l'adresse IP partagée pour la modifier, puis décochez la case Activé. Cliquez ensuite sur Enregistrer les modifications.

Sélectionnez à présent /appliance > Réseau > Configuration IP sur le serveur B. Il est judicieux d'afficher préalablement cette page dans un autre onglet de navigation.

Cliquez sur l'adresse IP partagée pour la modifier, puis cochez la case Activé. Cliquez ensuite sur Enregistrer les modifications.

Dès que le changement est fait, vous pouvez reprendre des activités normales. Toutes les demandes pour votre site seront prises en charge par le serveur B.

Modification de l'entrée DNS

Accédez au contrôleur DNS et trouvez l'entrée DNS de votre site Bomgar. Modifiez l'entrée pour qu'elle pointe vers l'adresse IP du serveur B. Une fois l'entrée DNS propagée, vous pouvez reprendre vos activités normales. Toutes les demandes pour votre site seront prises en charge par le serveur B.

Modification de l'entrée NAT

Accédez au contrôleur NAT et trouvez l'entrée NAT de votre site Bomgar. Modifiez l'entrée pour qu'elle pointe vers l'adresse IP du serveur B. Une fois la modification effectuée, vous pouvez reprendre vos activités normales. Toutes les demandes pour votre site seront prises en charge par le serveur B.

Mise à jour du serveur A

Remarque : chaque environnement varie en fonction de l'utilisateur. Aussi, bien que Bomgar teste chacune des fonctions, il nous est impossible d'essayer l'ensemble des scénarios qu'un utilisateur est susceptible de rencontrer. Veuillez confirmer que le logiciel Bomgar fonctionne correctement dans votre environnement avant de mettre à jour le serveur A.

Mettez à jour le serveur A à l'aide de la méthode automatique ou manuelle, comme défini précédemment. Vérifiez ensuite la bonne exécution de la mise à jour.

Restauration d'une relation de reprise en séquence

Sur le serveur B, sélectionnez /login > Gestion > Reprise en séquence.

Gestion > Reprise en séquence

Remarque : pour pouvoir configurer une connexion valide, les deux serveurs doivent présenter des clés inter-serveurs identiques. Accédez à la page /login > Gestion > Sécurité pour vérifier la clé de chaque serveur.

Reprise en séquence :: Configuration

Rétablissez la relation de reprise en séquence avec le serveur de sauvegarde, en utilisant le serveur A en tant que serveur de sauvegarde et le serveur B en tant que serveur principal.

La définition de la relation entre les deux serveurs doit être effectuée via la page Reprise en séquence du serveur devant agir en tant que serveur principal. Les adresses saisies permettent d'établir la relation, afin que les serveurs puissent se connecter l'un à l'autre à n'importe quel moment. La section Informations de connexion du nouveau site de sauvegarde permet d'indiquer la façon dont le serveur principal doit se connecter au serveur de sauvegarde. La section Rapporter les informations de connexion à ce site primaire concerne le serveur de sauvegarde, et indique la façon dont il doit se connecter au serveur principal. Vous devez spécifier un nom d'hôte ou une adresse IP valide, ainsi que le numéro de port TLS. Une fois terminé, cliquez sur Établir une relation pour établir la relation.

Remarque : chaque fois que cela s'avère possible, Bomgar recommande d'utiliser l'adresse IP unique de chacun des serveurs lors de la configuration de ces paramètres.

Une fois la relation établie, les onglets superflus sont supprimés du site de sauvegarde. La synchronisation initiale des données démarre après environ 60 secondes, mais vous pouvez également cliquer sur Synchroniser maintenant pour forcer la synchronisation et transférer les informations les plus récentes du serveur principal dans la mémoire du serveur de sauvegarde. Le processus de synchronisation en lui-même peut durer de quelques secondes à plusieurs heures, en fonction de la quantité de données à traiter. Une fois l'opération terminée, la page Reprise en séquence indique la date et l'heure de la dernière synchronisation de données.

La synchronisation de reprise en séquence synchronise tous les comptes d’utilisateurs, tous les paramètres de configuration de /login, les fichiers du magasin de fichiers, les journaux et les enregistrements. Toutes ces informations qui existent sur le serveur de sauvegarde seront écrasées par celles sur le serveur primaire. Si le serveur primaire est le nœud primaire dans un cluster Atlas, le serveur de sauvegarde deviendra automatiquement le nouveau nœud maître de sauvegarde primaire de ce cluster.