Accès autonome à des ordinateurs distants à l'aide de Jump Clients

Pour accéder à un ordinateur sans l'aide d'un utilisateur final, installez un Jump Client sur ce système depuis une session ou depuis la page Jump Clients de l'interface d'administration. Vos paramètres de compte déterminent les autorisations d’élément de Jump dont vous disposez, y compris à quels groupes de Jump vous avez accès, et quels types d’éléments de Jump vous êtes autorisé à utiliser.

Trouver un Jump Client

En plus de naviguer parmi les Jump Clients, vous pouvez effectuer une recherche basée sur plusieurs champs. Saisissez une chaîne dans le champ de recherche puis appuyez sur Entrée. Pour changer les champs dans lesquels vous cherchez, cliquez sur la loupe et cochez ou décochez les champs disponibles. Les champs de recherche comprennent Commentaires, Utilisateur de la console, Groupe de domaine, Nom d’hôte/IP, Méthode de Jump, Date du dernier accès, Nom, IP privée, IP publique, État, Balise et Groupe de travail.

Panneau des détails de Jump Client

Lorsque vous sélectionnez un Jump Client, un panneau de détails s’affiche à droite de l’interface de Jump. Les détails qui s’y affichent dépendent du paramètre Statistiques des Jump Clients dans l’interface /login, ainsi que du système d’exploitation distant.

Si un Jump Client est déconnecté et ne se reconnecte pas au serveur Bomgar pendant le nombre de jours spécifié par les Paramètres du Jump Client dans l’interface /login, il sera marqué comme étant perdu. Aucune action spécifique n’est effectuée avec le Jump Client à ce moment. Il est marqué comme perdu uniquement à des fins d’identification afin qu’un administrateur puisse diagnostiquer la raison de la perte de connexion et faire le nécessaire pour corriger la situation. Dans le panneau des détails, vous verrez la date de suppression prévue si le Jump Client ne se reconnecte pas.

Wake-On-Lan (WOL)

Le Wake-On-Lan (WOL) sert à mettre en route ou à réveiller à distance les machines configurées pour le WOL de Bomgar. Dans un environnement configuré, le client peut éteindre sa machine mais bénéficier de l'assistance technique Bomgar, si nécessaire.

Remarque : WOL n'est pas une technologie Bomgar. Le logiciel Bomgar intègre des systèmes WOL existants. Pour utiliser le WOL avec Bomgar, la fonction WOL du système doit être activée, et le réseau doit autoriser l'envoi de paquets de WOL.

Pour autoriser la fonctionnalité WOL pour Bomgar, activez le paramètre WOL dans l'interface d'administration /login sous Jump > Jump Clients. Lors de l'activation de l'option WOL, veuillez prendre en compte ce qui suit :

  • Le WOL n'est pas compatible avec les clients sans fil. Il est nécessaire de disposer d'une connexion câblée.
  • WOL est pris en charge par le matériel du système sous-jacent, qui est indépendant du système d'exploitation installé.
  • Le WOL n'est pris en charge que par les Jump Clients actifs. Les Jump Clients passifs, les Jumpoints et les Jump locaux des console du technicien d’assistance ne prennent pas en charge le WOL.

Pour réveiller un Jump Client actif avec WOL, faites un clic droit sur un Jump Client existant dans la console du technicien d’assistance. Essayez de réveiller le système en cliquant sur l'option Tentative de réveil d'un Jump Client.

Wake-On-Lan

L'option de réveil n'est disponible que lors de la sélection d'un seul Jump Client. Elle n'est pas disponible lorsque plusieurs Jump Clients sont sélectionnés.

Les paquets WOL sont envoyés depuis des Jump Clients situés sur le même réseau que la machine cible. Lorsqu'on installe ou qu'on lance un Jump Client actif, ce dernier enregistre ses informations de réseau dans le serveur, et le serveur les utilise pour savoir quels Jump Clients se trouvent sur le même réseau.

Après avoir essayé de réveiller un Jump Client sélectionné, l'option WOL est grisée pendant 30 secondes avant de pouvoir envoyer une nouvelle demande de réveil. Si aucun autre Jump Client n’est disponible sur ce même réseau pour envoyer des paquets WOL à la machine cible, le technicien d’assistance reçoit un message lui indiquant qu’aucun autre Jump Client n’est disponible sur le réseau. Lors de l'envoi d'un paquet WOL, le technicien d'assistance dispose d'une option avancée pour fournir un mot de passe pour les environnements WOL nécessitant un mot de passe WOL sécurisé. Un paquet WOL est un paquet unidirectionnel, et le technicien d’assistance ne reçoit aucune confirmation de réussite, à part le fait d’observer le client devenir actif sur la console du technicien d’assistance.

Propriétés des Jump Clients

Propriétés des Jump Clients

Organisez et gérez les éléments de Jump existants en en sélectionnant un ou plusieurs et en cliquant sur Propriétés.

Saisissez un Nom pour l'élément de Jump. Ce nom identifie l'élément dans les onglets de la session. Cette chaîne contient 128 caractères au maximum.

Changez le mode d'un Jump Client depuis le menu déroulant Type de connexion. Les Jump Clients actifs envoient des statistiques vers le serveur Bomgar à intervalles définis. Les Jump Clients passifs envoient des statistiques vers le serveur Bomgar une fois par jour, ou lors de l'« archivage » manuel. Selon les options définies par votre administrateur, ces statistiques peuvent inclure l'utilisateur de la console connecté, le système d'exploitation, le temps de fonctionnement du système, le processeur, le taux d'utilisation du disque et une capture d'écran de la dernière mise à jour de l'ordinateur distant.

Une fois un mot de passe défini pour un Jump Client, son icône indique qu’il est verrouillé, et la capture d’écran est elle aussi verrouillée. Pour Jump vers un Jump Client verrouillé, vous devez fournir son mot de passe. De même, vous devez fournir le mot de passe pour supprimer un Jump Client verrouillé via l'interface de Jump Client. Vous n'avez pas besoin du mot de passe pour vous détacher d'une session, puisque vous avez déjà fourni le mot de passe pour Jump vers la session.

Si l’option Démarrage silencieux est cochée, le client d’utilisateur ne s’affiche pas au premier plan et reste réduit dans la barre des tâches ou le dock au lancement d’une session.

Déplacez des éléments de Jump d'un groupe de Jumps à l'autre en utilisant le menu déroulant Groupe de Jumps. La possibilité de déplacer des éléments de Jump vers et depuis différents groupes de Jumps dépend des autorisations pour votre compte.

Organisez encore mieux vos éléments de Jump en saisissant le nom d'une Balise nouvelle ou existante. Bien que les éléments de Jump sélectionnés soient rassemblés sous cette balise, ils seront toujours listés dans le groupe de Jump auquel chacun d'eux est attaché. Pour ramener un élément de Jump vers son groupe de Jump de plus haut niveau, laissez ce champ vide.

Sélectionnez le portail public à travers lequel cet élément de Jump doit se connecter. Si une règle de session est associée à ce portail public, celle-ci peut affecter les autorisations des sessions démarrées avec cet élément de Jump. Le fait de pouvoir définir ou non le portail public dépend également des autorisations définies pour votre compte.

Les éléments de Jump comprennent un champ Commentaires pour un nom ou une description, ce qui facilite et accélère le tri, la recherche et l'identification des éléments de Jump.

Sélectionnez une Règle de Jump afin de définir quand les utilisateurs peuvent accéder à cet élément de Jump. Ces règles doivent être configurées par l'administrateur dans l'interface /login.

Sélectionnez les règles de session à appliquer à cet élément de Jump. Les règles de session affectées à cet élément de Jump ont la priorité lors de la configuration des autorisations de session. La Règle de session Utilisateur présent est appliquée lorsque l'utilisateur final est déterminé comme étant présent. Dans le cas contraire, c'est la Règle de session Utilisateur absent qui s'applique.

La présence du client est déterminée par le paramètre d’élément de Jump Utiliser l’état de l’écran pour détecter la présence du client dans l’interface /login. Lorsque cette option est activée, un client est considéré comme présent uniquement si un utilisateur est connecté, le système n’est pas verrouillé et l’économiseur d’écran ne s’exécute pas. Si l’option est désactivée, un client est considéré comme présent si un utilisateur est connecté, quel que soit l’état de l’écran. La présence du client est détectée au démarrage de la session d’élément de Jump. La règle de session utilisée reste la même tout au long de la session, même en cas de modification de l'état de l'utilisateur. Le fait de pouvoir définir ou non une règle de session dépend là encore des autorisations définies pour votre compte.

Propriétés des Jump Clients - Nouveauté

Lors de l'attachement d'un Jump Client à partir d'une session et de la personnalisation préalable des propriétés, vous pouvez également définir l'expiration du Jump Client. Cela peut être jamais, à une heure et une date spécifiques ou après une certaine période. Un Jump Client expiré est automatiquement désinstallé du système distant et supprimé de la liste dans l'interface.

 

Si vous n'avez plus besoin d'accéder à un système distant, sélectionnez le Jump Client et cliquez sur le bouton Supprimer ou effectuez un clic droit sur le Jump Client et sélectionnez Supprimer dans le menu. Vous pouvez sélectionner plusieurs Jump Clients afin de les supprimer simultanément.

Remarque : si l’utilisateur distant désinstalle manuellement un Jump Client, l’élément supprimé est marqué comme désinstallé ou complètement retiré de la liste d’éléments de Jump dans la console du technicien d’assistance. Cette option est disponible dans /login > Jump > Jump Clients. Si le Jump Client n'est pas en mesure de contacter le serveur Bomgar lors de l'installation, l'élément affecté se maintient hors ligne. Si un Jump Client est déconnecté et ne se reconnecte pas au serveur Bomgar pendant 180 jours, il sera automatiquement désinstallé de l'ordinateur cible et supprimé de l'interface de Jump.

Jump Clients actifs et passifs
Jump Client actif Jump Client passif

Maintient une connexion durable au serveur Bomgar.

Écoute une demande d'accès à distance depuis le serveur Bomgar.

Remarque : il peut être nécessaire de configurer le pare-feu.

Envoie des statistiques vers le serveur Bomgar à intervalles réguliers.

Envoie des statistiques au serveur Bomgar une fois par jour, lord d'un archivage manuel, ou lorsqu'un nouvel utilisateur se connecte (si cette fonction est activée).

Permet d'accéder à distance à n'importe quel système d'exploitation pris en charge par Bomgar.

Permet d'accéder à distance à n'importe quel système d'exploitation pris en charge par Bomgar.

Le nombre de clients à installer est limité par le modèle de votre serveur Bomgar.

B200 B300 B400
Jusqu'à 1 000 Jump Clients actifs Jusqu'à 10 000 Jump Clients actifs Jusqu'à 25 000 Jump Clients actifs

Le cloud Bomgar peut gérer jusqu’à 150 Jump Clients actifs par licence.

Cinquante mille Jump Clients passifs sont pris en charge sur tous les modèles de serveur Bomgar. Les déploiements sur le cloud Bomgar ne gèrent pas les Jump Clients passifs.

Si vous avez besoin de davantage de Jump Clients passifs, rendez-vous sur le site www.bomgar.com/help.

Remarque : Le nombre maximal de Jump Clients disponibles pour un serveur virtuel dépend des ressources allouées. Reportez-vous aux Directives relatives à la taille du serveur virtuel, disponibles à l’adresse www.bomgar.com/docs/remote-support/getting-started/deployment/virtual/sizing.htm.

Utiliser des Jump Clients pour un accès autonome à des appareils Android

À partir de Bomgar 16.1, une connexion persistante peut être établie avec un appareil Android en attachant un Jump Client à l’appareil. Ceci donne la possibilité d'avoir des sessions d'assistance technique autonomes avec des appareils Android. Vous pouvez déployer des Jump Clients en utilisant l’une des méthodes ci-dessous.

Remarque : l’utilisation de la bande passante et l’autonomie de la batterie ne sont que légèrement affectées par l’établissement d’une connexion persistante.

Remarque : les connexions persistantes à un appareil Android sans surveillance ne peuvent avoir lieu que lorsque l’appli de Client d’assistance technique Bomgar 2.2.7 et l’appli de Jump Client Bomgar 2.2.0 sont toutes deux installées depuis le Play Store de Google sur l’appareil. Pour en savoir plus, veuillez consulter Télécharger les applis de client d’assistance technique Bomgar et de Jump Client Bomgar.

Attachez un Jump Client Android depuis la console du technicien d’assistance

Attacher l'icône de Jump Client

  1. Au cours d'une session d'assistance technique avec un appareil Android, cliquez sur l'icône Attacher un Jump Client.
  2.  

    Jump Client Android persistant

  3. Après avoir attaché, cliquez sur l'option Actualiser située au-dessus de la liste des éléments de Jump, et l'appareil Android apparaîtra comme élément de Jump dans la liste des éléments de Jump. Si l’icône Attacher un Jump Client est grisée, le Jump Client Android n’a pas été installé sur l’appareil Android.
  4. Dans le même temps, l’application Jump Client de Bomgar sur l’appareil devrait afficher le client comme attaché avec la date et l’heure.

Remarque : Des options sont disponibles pour que le Jump Client soit désactivé si l'appareil dépend de la batterie ou d'une connexion de données pour la connexion.

Session Android attachée persistante

 

Envoyez un lien par e-mail depuis l’interface /login pour installer un Jump Client Android

Jump > Jump Clients

Assistant de déploiement en masse de Jump Clients

 

  1. Depuis l’interface /login, allez sur Jump > Jump Clients > Assistant de déploiement en masse de Jump Clients.
  2. Donnez les informations nécessaires pour votre Jump Client, comme le Groupe de Jump, le Portail public, etc.
  3. Cliquez sur Créer.
  4.  

    Déploiement en masse de Jump Clients pour Android

  5. Dans la section Télécharger ou installer le client maintenant, choisissez Android comme plateforme.
  6. Vérifiez que l’appli Jump Client Bomgar est installée sur l’appareil Android. Si ce n’est pas le cas, allez sur Google Play pour télécharger l’application.
  7. Pour télécharger le Jump Client sur l’appareil, ouvrez un navigateur sur l’appareil Android et allez sur l’URL fournie par l’assistant de déploiement en masse.

Remarque : vous pouvez également envoyer l’URL par e-mail à l’appareil Android en cliquant sur le lien E-mail situé dans la section Déployer auprès des destinataires de messagerie.