Utiliser RDP pour accéder à un point de terminaison Windows distant

Utilisez Bomgar pour démarrer une session de protocole de bureau à distance avec un système Windows distant. Comme les sessions de protocole de bureau à distance passent à travers un Jumpoint et sont converties en sessions Bomgar, les utilisateurs peuvent partager ou transférer des sessions, et celles-ci peuvent être automatiquement contrôlées et enregistrées, selon la configuration définie par l'administrateur pour votre site. Pour utiliser RDP à travers Bomgar, vous devez avoir accès à un Jumpoint et avoir l'autorisation du compte utilisateur Méthodes de Jump autorisées : RDP à travers un Jumpoint.

Créer un raccourci de RDP

Créer un raccourci de Jump

Pour créer un raccourci de protocole de bureau à distance Microsoft, cliquez sur le bouton Créer dans l'interface de Jump. Dans le menu déroulant, sélectionnez RDP. Les raccourcis RDP apparaissent dans l'interface de Jump avec les Jump Clients et d'autres types de raccourcis d'élément de Jump.

Organisez et gérez les éléments de Jump existants en en sélectionnant un ou plusieurs et en cliquant sur Propriétés.

Remarque : pour voir les propriétés de plusieurs éléments de Jump, les éléments sélectionnés doivent tous être du même type (par ex. uniquement des Jump Clients, uniquement des Jump distants, etc.). Pour vérifier les propriétés d'autres types d'éléments de Jump, veuillez consulter la section adéquate de ce guide.

Créer un nouveau raccourci de RDP

Saisissez un Nom pour l'élément de Jump. Ce nom identifie l'élément dans les onglets de la session. Cette chaîne contient 128 caractères au maximum.

Dans la liste déroulante Jumpoint, sélectionnez le réseau qui héberge l'ordinateur auquel vous voulez accéder. Saisissez le nom d'hôte / IP du système auquel vous souhaitez accéder.

Indiquez le nom d'utilisateur à utiliser pour la connexion, ainsi que le domaine.

Définissez la Taille d'affichage du système distant. Vous pouvez sélectionner la même taille que celle de votre moniteur principal, la taille de l'ensemble de vos moniteurs combinés, ou l'une des tailles standard.

Définissez la qualité d'affichage de l'écran distant. Notez que ce réglage ne peut plus être modifié une fois la session RDP démarrée. Définissez le mode d'optimisation de la couleur d'affichage de l'écran distant. Si vous comptez principalement partager de la vidéo, sélectionnez Vidéo optimisée ; sinon, choisissez entre Noir et blanc (utilise moins de bande passante), Quelques couleurs, Davantage de couleurs ou Toutes les couleurs (utilise plus de bande passante). Les modes Vidéo optimisée et Toutes les couleurs vous permettent de voir votre fond d'écran.

Pour démarrer une session de console plutôt qu'une nouvelle session, cochez la case Session de console.

Remarque : lorsque SQL Server Management Studio (SSMS) ou Personnalisé est sélectionné dans la section SecureApp, la case Session de console est désactivée. Les applications distantes ne peuvent s'exécuter sur une session de console d'un serveur RDP.

Remarque : SecureApp s’appuie sur des applications de publication utilisant RemoteApps de Microsoft RDS. Veuillez consulter la documentation de Microsoft pour les applications de publication.

Si le certificat du serveur ne peut pas être vérifié, vous recevrez un avertissement. Cocher l'option Ignorer ce certificat non approuvé vous permet de vous connecter au système distant sans voir ce message.

Pour lancer une session avec une application distante, configurez la section SecureApp. Les paramètres du menu déroulant suivants sont disponibles :

  • Aucun : lorsqu'on accède à un élément de Jump RDP distant, aucune application n'est lancée.
  • Personnalisé : l'utilisateur peut configurer un profil d'application ou un argument de commande qui exécute et ouvre une application sur un serveur distant. Pour la configuration, sélectionnez Option personnalisée et indiquez les informations suivantes.
    • Nom de l'appli distante : saisissez le nom de l'application à laquelle vous souhaitez vous connecter.
    • Paramètres de l'appli distante : saisissez les informations de profil ou l'argument de la ligne de commande nécessaires pour ouvrir l'application.
  • SQL Server Management Studio (SSMS) : l'utilisateur peut configurer SSMS pour démarrer dans un serveur distant. Grâce à cette option, les utilisateurs peuvent accéder à SSMS sans avoir à installer l'application sur le système local. Pour la configuration, sélectionnez l'option SQL Server Management Studio et saisissez les informations suivantes :
    • Nom du serveur SQL : saisissez le nom de l'instance SQL Server à laquelle SSMS se connectera.
    • Port : indiquez le port auquel SSMS va se connecter.
    • Nom de la base de données : saisissez le nom de la base de données à laquelle l'instance SQL est connectée. Notez que ce champ n’est obligatoire que si la connexion au serveur SQL s’applique à un utilisateur de base de données isolée.

Remarque : pour en savoir plus sur les utilisateurs de base de données isolée, consultez Contained Database Users - Making Your Database Portable .

Déplacez des éléments de Jump d'un groupe de Jumps à l'autre en utilisant le menu déroulant Groupe de Jumps. La possibilité de déplacer des éléments de Jump vers et depuis différents groupes de Jumps dépend des autorisations pour votre compte.

Organisez encore mieux vos éléments de Jump en saisissant le nom d'une Balise nouvelle ou existante. Bien que les éléments de Jump sélectionnés soient rassemblés sous cette balise, ils seront toujours listés dans le groupe de Jump auquel chacun d'eux est attaché. Pour ramener un élément de Jump vers son groupe de Jump de plus haut niveau, laissez ce champ vide.

Les éléments de Jump comprennent un champ Commentaires pour un nom ou une description, ce qui facilite et accélère le tri, la recherche et l'identification des éléments de Jump.

Pour régler le moment pendant lequel les utilisateurs sont autorisés à accéder à cet élément de Jump, si une notification d'accès doit être envoyée, et/ou si une autorisation ou un ID de ticket provenant de votre système de ticket externe est requis pour l'utilisation de cet élément de Jump, choisissez une Règle de Jump. Ces règles doivent être configurées par l'administrateur dans l'interface /login.

Utiliser un raccourci de RDP

Pour utiliser un raccourci de Jump pour démarrer une session, sélectionnez simplement le raccourci dans l'interface de Jump et cliquez sur le bouton Jump.

Saisie des informations d'authentification RDP

Vous êtes invité à saisir le mot de passe associé au nom d'utilisateur indiqué au préalable.

 

Partage d'écran au cours d'une session RDP

La session de protocole de bureau à distance (RDP) démarre.

Remarque : lorsque vous lancez une session RDP, la langue du clavier RDP correspondra automatiquement à celle de la console d’accès. Cette fonction n’est disponible que pour les consoles d’accès sur Windows.

Vous pouvez alors initier le partage d'écran afin de visualiser le bureau distant. Vous pouvez envoyer la commande Ctrl-Alt-Suppr, effectuer une capture d’écran du bureau distant, partager le contenu du presse-papiers, utiliser les commandes Alt et Maj et envoyer des pressions de touche. Vous pouvez aussi partager la session RDP avec d'autres utilisateurs Bomgar connectés, selon les règles habituelles définies par les paramètres de votre compte d'utilisateur.

 

Remarque : il est possible de configurer les éléments de Jump pour permettre à plusieurs utilisateurs d'accéder au même élément de Jump en simultané. Si ce paramètre est réglé sur Démarrer une nouvelle session, une nouvelle session indépendante commence pour chaque utilisateur effectuant un jump vers un élément de Jump RDP spécifique. La configuration RDP sur le point de terminaison définit le comportement relatif aux connexions RDP simultanées. Pour en savoir plus sur les Jumps simultanés, veuillez consulter Paramètres d'élément de Jump.